mercredi 13 mars 2019

La simplicité des farfalle




Nous sommes en mars et mon dernier article remonte à novembre ! Mais comment se fait-ce ? Alors la vérité vraie, c'est que j'ai quand même mangé des choses pendant ce laps de temps, hein. Si, si, je vous assure. Même que j'ai cuisiné des trucs. Enfin, quand j'avais le temps, c'est-à-dire très peu. 
Mais bon, pour tout vous dire, je suis restée un peu sur mes classiques, déjà présentés pour la plupart sur ce blog, ai testé moins de nouvelles recettes et quand je faisais quelque chose d'un peu original j'avais des photos tellement pourraves prises la nuit à la bougie que je ne voyais pas trop l'intérêt de vous partager mes mystérieuses agapes.

Je reprends donc avec une recette de pâtes fraîches : vous connaissez mon amour pour ce produit. Ici, plutôt qu'une recette, simplement un petit savoir-faire qui ne nécessite aucun outil technique hormis le laminoir de base et qui donne un résultat très satisfaisant, je parle de la fabrication des farfalle (papillons en italien).

Je les ai personnellement accommodées très simplement avec une sauce tomate classique faite à partir de tomates en boîte de qualité mais, bien sûr, comme pour toutes les pâtes, les suggestions d'accompagnement sont illimitées : faites ce qu'il vous plaît.

Ingrédients (pour 2 personnes environ)
- 100 g de farine t45
- 1 oeuf
- 1 trait d'huile d'olive
- 1 pincée de fleur de sel

Mélanger rapidement tous les ingrédients dans un saladier jusqu'à former une boule de pâte lisse puis filmer avec du film transparent et laisser reposer au frigo pour une heure environ.
Séparer ensuite le pâton en deux. Et passer chacun d'entre eux au laminoir jusqu'au numéro 5. Vous obtiendrez de longues bandes de pâte. 
Détailler chaque bande de pâte en 3 pour obtenir trois bandes d'environ 4 cm de large. Ensuite, couper à angle droit tous les 5 cm avec un couteau ou une roulette crantée. Vous aurez devant vous des petits rectangles de pâte, qu'il vous suffira de pincer en leur milieu pour former les papillons.



J'en prépare souvent plus, que je congèle à ce moment-là, prêts à cuire quand j'en ai besoin.

La cuisson est très simple, il suffit de les plonger une à deux minutes dans de l'eau bouillante salée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire