lundi 22 mai 2017

Soupe d'asperges vertes




J'adore les asperges vertes ! Si en Alsace on trouve plutôt des blanches - je trouve d'ailleurs ces dernières imbattables avec de la mayonnaise - j'ai tendance à me diriger plutôt vers les vertes pour les autres types de préparation. J'avoue qu'en cela comme dans tant d'autres préparations culinaires, je suis mon gourou Jamie ;-).

Ici je vous propose une soupe d'asperges vertes : l'alliance avec l'oignon blanc, le céleri et le poireau subliment le goût de l'asperge et le tout est un concentré de vert gourmand et bien agréable en cette saison.

Quant aux bénéfices pour votre santé, je ne m'étalerai pas sur la génialité des asperges car vous savez certainement qu'elles purifient le foie, regorgent de vitamines et nutriments, dont l'acide folique et ceci et cela etc.
Bref, aucune culpabilité à se resservir donc régalez-vous !

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 400 g d'asperges vertes, les bases ligneuses retirées
- 1 oignon blanc moyen pelé et haché
- 1 tige de céleri branche parée et hachée
- 1 poireau paré et haché 
- 1 litre de bouillon de volaille

Couper les pointes des asperges et les mettre de côté pour plus tard. Hacher grossièrement les tiges d'asperges. Poser une casserole sur le feu et y verser un trait d'huile d'olive. Faire doucement revenir l'oignon, le céleri et le poireau environ 10 min. Ajouter les tiges d'asperges hachées, le bouillon et faire mijoter 20 min. à couvert. Assaisonner la soupe petit à petit pendant la cuisson avec du sel et du poivre.
Retirer du feu et mixer avec un blender. Ajuster l'assaisonnement.
La remettre sur le feu et y ajouter les pointes d'asperges en remuant. La porter de nouveau à ébullition et laisser mijoter encore quelques minutes, jusqu'à ce que les pointes soient tendres. 
 

mardi 16 mai 2017

Muffins à l'ail des ours




L'ail des ours est une plante que j'affectionne tout particulièrement et, lorsque vient la saison au printemps, je suis toujours contente d'avoir l'occasion de le transformer. 
Depuis que je suis de retour en Alsace, je n'ai pas encore recherché de coin à ail des ours et, quand j'en parle, j'ai l'impression qu'ils sont aussi jalousement gardés que les coins à champignons.

C'est pourquoi j'étais enchantée lorsque ma belle-maman m'en a donné une petite cargaison. J'ai utilisé la recette de Piment Oiseau pour les transformer et c'était un délice : bien dorés et moelleux à souhait. 

Personnellement j'augmenterais encore un peu la part d'ail des ours (je le mets dans la recette ci-dessous) pour que ce soit un peu plus relevé, mais en même temps c'est la fille qui raffolait d'ail cru dans la salade verte étant petite qui vous parle, alors c'est vous qui voyez.  

Ces muffins accompagneront à merveille une soupe, une salade de légumes ou bien ils peuvent être la star pour un déjeuner léger.


Ingrédients (pour 6 muffins environ) :
- 87 g de farine
- 1 oeuf
- 125 ml de lait
- 1 c à soupe d'huile d'olive
- 1 demi-sachet de levure chimique
- 25 g de parmesan râpé 
- 30 g de feuilles d'ail des ours ciselées sans la tige

Préchauffer le four à 200°C.
Battre les oeufs dans un saladier avec le lait et l'huile d'olive. Ajouter la farine, la levure et mélanger. Incorporer l'ail des ours et le parmesan. Saler et poivrer.
Verser l'appareil dans des moules à muffins (j'en utilise en silicone donc je ne rajoute aucune matière grasse). Enfourner pour une vingtaine de minutes, jusqu'à ce qu'ils soient bien gonflés et dorés.
Attendre une dizaine de minutes avant de démouler.
Bonne dégustation ! 

jeudi 11 mai 2017

Hélixir, le bar à smoothies




Hélixir : j'ai découvert ce bar à smoothies en 2015 quand je passais mes journées d'été à la bibliothèque Malraux à Rivétoile à dévorer des mangas :)
On avait eu un été particulièrement caniculaire. Dès que je me retrouvais dehors, loin de la climatisation de la bibliothèque, et que j'avais le gosier sec, hop ! un petit saut juste à côté pour boire leurs smoothies si rafraîchissants et délicieux !!


J'y suis retournée il y a peu et mon avis n'a pas changé, j'aime toujours autant le concept. Je regrette juste qu'il n'y ait pas de terrasse et que ce soit en plein milieu d'un centre commercial car son charme en pâtit largement.
Mais ne vous arrêtez pas à cela car leurs jus de fruits sont très très bons et vous avez le choix. La preuve ci-dessous: 


Leurs smoothies sont faits à partir de fruits entiers, de jus de fruits et de yaourt glacé. Le tout est mixé à la minute dans un blender sous vos yeux ébahis.

Ce jour-là, j'ai craqué pour un Booster : framboise, menthe, fraise, glace au yaourt, pomme, ginseng et guarana. Ce fut divin.


Hélixir
3, place Dauphine
Centre commercial Rivétoile
STRASBOURG

jeudi 4 mai 2017

Risotto chèvre épinard




Un petit peu de vert avec ce risotto, qui est le préféré de Mister Ratatouille et qui est devenu un classique à la maison depuis plusieurs années lorsque revient le printemps

J'ai pioché dans Cook de Jamie Oliver ce mélange de chèvre frais et d'épinards et modifié les quantités. Pour le reste, vous connaissez mon amour des risottos : vous ne serez pas déçus par celui-là !

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 180 g de riz à risotto
- 100 g de chèvre frais
- 100 g d'épinards frais ou surgelés
- 50 g de parmesan fraîchement râpé
- 500 ml de bouillon de volaille
- noix de muscade
- 1 gousse d'ail
- huile d'olive
- une noix de beurre
- 1 branche de céleri
- 1 oignon
- un petit verre de vin blanc
- un demi-citron

Dans une sauteuse à feu moyen, verser un filet d'huile d'olive ainsi que l'oignon et le céleri finement hachés jusqu'à ce qu'ils soient bien fondants. 
Pendant ce temps, faire tomber les épinards dans une casserole avec un filet d'huile d'olive, une noix de beurre, l'ail haché ainsi qu'une pincée de sel et de noix de muscade. Après cuisson, ajouter le poivre et mixer.
Ajouter le riz. Dès qu'il devient translucide, verser le vin. Laisser évaporer puis verser le bouillon louche par louche jusqu'à ce que le riz soit cuit mais encore un peu croquant (17 minutes environ). Peu avant la fin de la cuisson, ajouter les épinards hachés.

Une fois le risotto cuit, enlever du feu et ajouter le jus d'un demi-citron, une grosse noix de beurre, le sel et le poivre ainsi que le chèvre frais. Laisser reposer à couvert pendant 2 minutes avant de servir dans des assiettes creuses. Disposer sur la table le parmesan et l'huile d'olive pour les convives.

Bon appétit !

 

lundi 1 mai 2017

Muffins coeur coulant chocolat




Je fais très peu de pâtisserie. Comme je ne suis pas fana de sucre, je n'éprouve du coup pas le besoin d'avoir constamment des desserts ou goûters de prêts à la maison. C'est le salé qui me fait saliver. Cependant, il y a quelques recettes en sucré que j'apprécie particulièrement, et les muffins en font partie. 
Les longs week-ends sont l'occasion idéale pour se pencher sur les fourneaux et aller explorer du côté du sucré !

Cela fait longtemps que je fais cette recette de muffins au coeur coulant chocolat et aux huiles essentielles. Je me suis inspirée de la recette de Beaualalouche, qui rajoute du yaourt pour rendre l'appareil plus moelleux et qui ose mettre quelques gouttes d'huile essentielle de mandarine pour parfumer le tout. J'ai fait quelques changements en transformant les copeaux de chocolat initialement utilisées en coeur coulant.

N'hésitez pas à la modifier vous-mêmes en utilisant de l'huile essentielle de citron ou de lavande (mais respectez les quantités, c'est important !) ou bien en remplaçant le chocolat noir par du chocolat au lait, du chocolat blanc...


Ingrédients (pour un moule en silicone à 6 muffins) :
- 120 g de farine
- 50 g de sucre
- une pincée de sel
- un demi-sachet de levure
- 6 carreaux de chocolat noir à 70%
- 1 oeuf
- 75 g de yaourt grec
- 100 ml de lait demi-écrémé
- 3 gouttes d'huile essentielle de mandarine

Préchauffer le four à 180°C.
Passer le moule sous l'eau (s'il est en silicone).
Dans un saladier, mélanger la farine, le sucre, le sel et la levure. Dans un bol, mélanger l'oeuf, le lait, le yaourt et l'huile essentielle.
Verser le contenu du bol dans le saladier et mélanger avec une fourchette sans trop insister. Remplir les moules. Déposer un carreau de chocolat par muffin sur la préparation. 
Cuire vingt minutes au four jusqu'à ce qu'ils aient bien gonflé et qu'ils soient bien dorés.
Sortir du four et attendre une dizaine de minutes avant de les démouler.  

 

 

jeudi 27 avril 2017

Osso buco, risotto au safran, gremolata



On se croyait déjà en été et nous voici revenus en hiver. Pour se consoler, de la comfort food encore et toujours ! Et cette fois-ci, c'est du 100% made in Italy, plus spécifiquement en provenance 
de Milan, revisité à la sauce Jamie : osso buco, risotto et, pour couronner le tout, de la gremolata !

L'osso buco est un plat tiré des bas morceaux absolument succulent lorsqu'il est cuit longtemps et sa meilleure partie est bien entendu la substantifique moelle présente dans le trou (buco) de l'os (osso), d'où son nom.

Le risotto à la milanaise, comme on l'appelle aussi, est aromatisée au safran, héritage lointain d'une jolie légende liée à la cathédrale de Milan selon laquelle les verriers importaient cette épice pour embellir leurs vitraux avant que l'un d'entre eux n'ait eu l'idée de l'essayer dans un plat (quelle bonne idée il a eu !!!).

La gremolata, quant à elle, est une préparation assez peu connue en France qui est utilisée comme condiment et vient ainsi relever les plats les plus divers. Elle consiste généralement en parts égales d'ail, de persil et de zestes de citron et se rajoute à la toute fin au plat fini.

Ingrédients (pour 3 personnes) :

--> pour l'ossobuco :
- 3 tranches d'osso buco (rouelles de jarret de veau avec os, environ 750 g au total à commander à l'avance chez son boucher)
- farine
- noix de muscade
- 1 oignon
- 1 petite carotte
- 1 gousse d'ail
- 1 branche de céleri
- 1 brin de romarin frais
- 10 cl de pinot blanc
- 1 c à café de concentré de tomates
- du papier sulfurisé
- 500 ml de bouillon de volaille

--> pour le risotto :
- 225 g de riz arborio ou carnaroli
- 40 g de parmesan fraîchement râpé
- 10 cl de pinot blanc
- une capsule de safran en poudre
- un demi-oignon ou une petite échalote
- une demi-branche de céleri
- 600 g de bouillon de volaille
- huile d'olive
- beurre doux

--> pour la gremolata :
- 1 petite gousse d'ail
- un bouquet de persil plat (15 g)
- un demi-citron bio

Préchauffer le four à 180°C.
Assaisonner légèrement la viande de sel, de poivre et d'une râpée de noix de muscade sur les deux côtés puis la saupoudrer de farine avant de secouer pour éliminer l'excédent.

Faire chauffer une cocotte sur feu moyen avec une noix de beurre et un filet d'huile d'olive. Ajouter l'osso buco une fois que c'est bien chaud en veillant à ce que les morceaux ne se touchent pas et les faire colorer environ 10 à 15 min sur chaque face, en les retournant à mi-cuisson. Il faut qu'ils soient joliment dorés. Réserver les morceaux dans une assiette.

Pendant qu'ils cuisent, peler l'oignon, la carotte et l'ail, enlever les fils du céleri puis hacher le tout finement avec les feuilles de romarin.

Jeter la plus grande partie de la graisse de la cocotte puis y ajouter les légumes hachés et le romarin. Laisser cuire 15 min en remuant régulièrement pour ne pas que cela attache. Verser le vin et le laisser s'évaporer pendant 10 min puis incorporer le concentré de tomates et le bouillon. Porter à ébullition. Avec une cuillère en bois, décoller les sucs de cuisson au fond de la cocotte puis éteindre le feu. 
Remettre la viande dans le plat, couvrir d'un morceau de papier sulfurisé humide puis glisser le plat au milieu du four. Laisser cuire deux heures, jusqu'à ce que la viande soit fondante. 

Quand il ne reste plus que 40 minutes de cuisson pour l'osso buco, démarrer le risotto en hachant finement l'oignon et le céleri. Les faire revenir dans une sauteuse avec un filet d'huile d'olive. Ajouter le riz. Dès qu'il est translucide, verser le vin. Attendre qu'il s'évapore. Intégrer le bouillon louche après louche en remuant constamment le risotto. Lorsque le risotto commence à être bien cuit, après 15 minutes de cuisson, verser la capsule de safran et continuer à remuer. Eteindre le feu quand le riz est prêt. Saler, poivrer. Ajouter une noix de beurre, le parmesan et laisser reposer 2 min à couvert.
Pendant ce temps, préparer la gremolata en pelant et hachant grossièrement l'ail avec les feuilles de persil. Râper le zeste de citron par-dessus puis hacher le tout en mélangeant. 

Répartir le risotto dans des assiettes creuses. Déposer une tranche d'osso buco. Assaisonner le jus de cuisson de la viande et verser de la sauce par-dessus puis terminer en saupoudrant la gremolata.

Buon appetito !

 

dimanche 23 avril 2017

Soupe carotte coco



Une bonne petite soupe pour mettre son estomac au repos après les fêtes de Pâques, à base de carottes, 
de lait de coco et de gingembre. Si vous aimez, n'hésitez pas à rajouter du piment frais pour donner plus de  
peps à l'ensemble.

Saviez-vous d'ailleurs que le piment aide à digérer ? Ce qui lui donne son piquant est un composé appelé la capsaïcine qui non seulement facilite le transit mais brûle les graisses et diminue l'appétit en augmentant la sensation de satiété.

Bon appétit !

Ingrédients (pour 2 personnes) :
- 3 grosses carottes coupées en fines rondelles
- 1 oignon haché
- 900 ml de bouillon de volaille 
- 1 c à soupe de gingembre frais pelé et grossièrement haché
- 100 ml de lait de coco (ou de crème de coco)
- 1 c à café de piment rouge frais haché (facultatif)

Dans une casserole à feu moyen, verser un trait d'huile d'olive et y ajouter l'oignon et le piment. Après 5 minutes environ, verser les carottes et le gingembre puis le bouillon. Saler et porter à ébullition puis laisser mijoter à feu doux à couvert jusqu'à ce que les carottes soient cuites (cela devrait prendre environ 20 min).

Mixer au blender et remettre dans la casserole. Verser le lait de coco et laisser cuire 5 minutes à feu doux. Hors du feu ajouter le poivre. Servir dans des bols et terminer avec un filet d'huile d'olive extra vierge.