mercredi 8 mars 2017

Anniversaire chez Pierre Gagnaire*** : un moment unique !




J'ai eu la chance incroyable, en décembre dernier, à l'occasion de mes 30 ans, de me faire inviter à Paris chez le grand maître, l'incontesté, élu plus grand chef de tous les temps par ses pairs, j'ai nommé monsieur Pierre Gagnaire !!!

C'était une véritable surprise et vous pensez bien que j'étais dans tous mes états. L'expérience fut bien entendu inoubliable et difficile à mettre en mots
Je me contenterai de dire ici que la dégustation fut pleine de surprises faute de pouvoir mieux le formuler. 

Ce chef est notamment connu pour son travail sur l'amertume, qui le fascine et de nombreux plats ci-dessous (que ce soit sur les endives, la bûche à l'orange etc.) en témoignent. 
Bien souvent, les produits ont été retravaillés avec maestria, au point qu'on s'étonne de découvrir bien souvent des goûts inconnus à notre palais tant les associations peuvent nous dérouter.

Bref, vous l'aurez compris, on ne vient pas ici pour bien manger mais pour redécouvrir notre palais et ce qu'est le goût lui-même. On en ressort ébloui et un peu sonné, il faut le dire. C'est donc une aventure en soi, unique et magique.

Comme d'habitude dans les restaurants, j'utilise mon appareil photo donc veuillez m'excuser à nouveau pour la qualité des images ci-dessous.

J'ai pour ma part pris le menu dégustation. Je vous laisse en découvrir la majeure partie ci-dessous sans plus rien dire : régalez-vous bien les yeux !

Jus d'agrumes et de fruits exotiques absolument divins, pour le coup sans aucune amertume !

Mise en bouche spectaculaire de châtaignes à l'arôme extrêmement puissant.

Le principe des plats à la Gagnaire : des constellations, un plat principal entouré de satellites.

Carabineros entourée d'un suc de clémentine, artichaut camus ; radis piquant, bourse d'oignons doux à la mélasse de caroube

Pamplemousse thaï, aiguillettes d'ormeau sauvage ; infusion onctueuse de cèpe

Endive farcie d'une mousseline, câpres et tomatillo, pointe de sumac.

Corolle de Saint-Jacques grillée, poire comice, salsifis et café : mon plat préféré, une vraie merveille !

Gnocchi de potimarron au gorgonzola dans un bouillon de cèpes

Marinière de coquillages et kokotxas au navet, nigelle ; ventrèche de thon laquée, chanterelles grises au vinaigre sanbaizu

Lieu jaune au plancton, quinoa rouge du Pérou, sauce Kerloups

Foie gras, rognon de veau, seiche

Gigot d'agneau de lait macéré dans du yaourt de brebis, chou, datte et raisins

Bûche amère à l'orange

J'ai eu droit à un petit plus pour mon anniv' ! Et admirez la belle écriture !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire