lundi 12 mars 2018

Salade clémentine mozzarella




Je sais bien que c'est la fin de la saison des clémentines, mais si vous arrivez encore à en trouver quelques-unes de juteuses, je vous conseille vivement de vous dépêcher de faire cette salade qui était à l'origine la salade servie à Noël dans le restaurant de Jamie Oliver, le Fifteen, à Londres. 
Cette salade, pour être réussie, doit être faite avec du jambon de qualité et surtout, surtout de la très bonne mozzarella venue directement d'Italie, de celles que l'on trouve en sachets énormes baignant dans son petit lait avec le petit cordon en plastique vert authentique. Sinon, vous risquez d'être déçus.
Il se trouve que comme c'est un produit de plus en plus apprécié des Français, j'ai la chance d'en trouver dans mon supermarché local et n'ai nul besoin de faire un détour par une épicerie fine, donc n'hésitez pas à faire des recherches par chez vous, vous serez peut-être étonnés !

J'ai déjà aussi testé cette salade en remplaçant la mozzarella par de la burrata (encore plus crémeuse) et cela vaut également le détour, si vous réussissez à mettre la main sur un tel produit.

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 boules de mozzarella (ou de burrata) d'environ 100 g chacune)
- 1 citron bio
- 4 clémentines épluchées et détachées en quartiers
- 2 poignées de roquette lavée et séchée
- les feuilles d'une petite botte de menthe
- 4 tranches de speck ou jambon fumé de bonne qualité
- de l'huile d'olive
- quelques copeaux de parmesan frais
- vinaigre balsamique vieux

Sortir 4 assiettes de service et déchirer une boule de mozzarella en gros morceaux sur chaque assiette. La saupoudrer de sel et râper le zeste de citron par-dessus. Disposer les clémentines sur la mozzarella - une clémentine par assiette.
Dans un bol, assaisonner la roquette et les feuilles de menthe avec une cuillère soupe de jus de citron mélangée à 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, du sel et du poivre.
Rajouter le speck dans les assiettes.
Servir avec des copeaux de parmesan et un trait de vinaigre balsamique vieux. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire