dimanche 17 décembre 2017

Soupe poulet haricots secs



Certes, les bredele, c'est trop bon mais on ne peut pas manger que cela tout le mois de décembre. 
Donc qu'est-ce que je vais vous proposer de déguster pour vous réconforter par ce temps humide et froid ? Hein ? Hein ? ...Une soupe, pardi ! Je suis certaine que vous ne l'avez pas vu venir.
Cette soupe bien rustique est en elle-même un repas complet : constituée d'un bouillon bien clair (je vous conseille pour cela de bien écumer pendant la cuisson), elle rassemble du poulet, du lard, des carottes, du chou, des haricots secs. 
Le poulet entier cuit dans la soupe et contribue à donner son goût au bouillon. Vous utiliserez cependant seulement la moitié du poulet effiloché donc vous aurez en plus des restes que vous pouvez utiliser dans d'autres préparations (dans une tourte, un sandwich, en sauce etc.).
Je vous conseille de la savourer avec une bonne miche de pain de campagne et de la moutarde ancienne ; cela devrait amplement vous réchauffer !



Ingrédients (pour 6 à 8 personnes)
- 1 poulet entier bio d'environ 1,2 kg
- 250 g de haricots secs
- 4 tranches de lard fumé
- 3 oignons
- 5 gousses d'ail
- 1 feuille de laurier frais
- un petit bouquet de thym frais
- un petit bouquet de persil plat
- un demi-chou frisé
- 4 carottes

La veille, placer les haricots dans un grand saladier rempli d'eau froide. Couvrir et laisser tremper toute la nuit pour les réhydrater et les attendrir.

Le lendemain, mettre une grande cocotte sur feu moyen, y verser une bonne rasade d'huile d'olive ainsi que le lard finement coupé. Faire frire 5 minutes pour colorer le lard. Ajouter les oignons et l'ail pelés et finement émincés et faire cuire à feu doux 20 min en remuant fréquemment, afin d'avoir un mélange à peine doré et fondant.

Poser le poulet sur les oignons puis égoutter les haricots et les ajouter dans la cocotte. Verser assez d'eau froide pour recouvrir le tout, ajouter une bonne pincée de sel et de poivre. Faire une sorte de bouquet garni en attachant ensemble le laurier, le thym et le persil avec une ficelle, et le mettre dans la cocotte. Porter à ébullition en écumant la mousse qui se forme en surface puis réduire le feu et couvrir la cocotte. Laisser mijoter pendant 1 heure en surveillant de temps en temps et en continuant à ôter l'écume à la surface.

Pendant ce temps, enlever les feuilles extérieures du chou. Casser les grandes feuilles vert sombre pour ne conserver intact que le coeur du chou. Bien rincer les feuilles et le coeur puis rouler les grandes feuilles à la façon d'un cigare et les trancher finement, de même que le coeur.

Vérifier la cuisson du poulet en tirant doucement sur une patte - si elle vient facilement et que la chair se détache, le poulet est cuit. Prendre des pinces afin de transférer délicatement le poulet et les herbes sur un plat de service. Ajouter le chou haché et les carottes pelées et coupées en rondelles fines dans la cocotte et faire cuire à feu vif, à découvert, pendant 30 min, le temps que les légumes soient bien tendres.
Prendre une fourchette ou les doigts pour effilocher la chair du poulet et jeter la peau, les os et le bouquet garni. Remettre la moitié de la chair dans la cocotte et garder le reste pour une autre préparation (voir ci-dessus). Quand le chou et les carottes sont prêts, goûter et rectifier l'assaisonnement.
Servir dans des bols avec quelques tranches de pain de campagne et un peu de moutarde ancienne.  




Aucun commentaire:

Publier un commentaire