lundi 23 janvier 2017

Butter chicken



A tout seigneur tout honneur, je commence avec mon plat indien préféré, le butter chicken ! Une sauce onctueuse, crémeuse et goûteuse à souhait pour un plat très gourmand... Un vrai régal !

Je l'avais découvert à l'époque où nous habitions près de Fontainebleau : un restaurant, le Penjab, y servait un butter chicken à se damner. Il était tellement populaire qu'à mon grand dam une fois sur deux lorsque nous y allions il n'était plus disponible en raison des nombreux clients qui l'avaient commandé avant nous.

Lorsque j'ai découvert la version de Sanjee sur Youtube, je n'ai eu de cesse de la tester afin de retrouver cette madeleine de Proust. La recette était au final très différente mais le goût qui m'avait charmé en premier lieu était bien là : c'est depuis devenu un classique à la maison
Quand j'ai acheté son livre, je me suis empressée de faire la version du butter chicken présente dans l'ouvrage et malheureusement j'ai été assez déçue. Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, la texture n'est pas du tout la même, la sauce comporte beaucoup moins de profondeur de goût (il y a moins d'ingrédients, et notamment les noix de cajou qui apportaient beaucoup à mon sens, ont disparu) et sent surtout le concentré et le coulis de tomates. C'est pourquoi la version que je vous propose aujourd'hui est toujours de Sanjee mais c'est bien celle présente sur Youtube et non dans son livre. 


Le plus difficile dans cette recette est de trouver des noix de cajou non salées et non grillées. On les trouve en effet généralement sous forme d'apéritifs, déjà prêtes à l'emploi. Ce n'est bien entendu pas ce que nous recherchons pour ce plat : je vous conseille de regarder plutôt du côté du rayon des fruits secs. Si jamais vous n'en trouvez pas, ce n'est pas grave : prenez-en des salées (mais non grillées) et dessalez-les en faisant tremper une heure dans de l'eau avant de les sécher et de les utiliser.

Pour la réalisation sinon, c'est très simple. Assurez-vous simplement d'avoir un mixeur ou, mieux, un blender pour obtenir une sauce bien veloutée et brillante comme sur la photo ci-dessus.

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 blancs de poulet (ou, pour plus de tendreté, des cuisses de poulet désossées)
- 1 oignon
- 2 c à soupe de pâte d'ail (ou 3 gousses d'ail)
- 2 c à soupe de pâte de gingembre (ou 3 cm de gingembre frais)
- 1 c à soupe de concentré de tomates
- 1 boîte de 400 g de coulis de tomates
- 50 gr de noix de cajou non salées non grillées
- 70 gr de beurre doux
- 1 c à soupe de coriandre en poudre
- 1 c à café de cumin en grains
- 4 c à café de garam massala
- 1 c à café de paprika
- 100 ml de crème fraîche
- 1 citron
- coriandre fraîche 
- riz basmati

Couper le poulet en petites lamelles et l'enrober de la marinade suivante : le concentré de tomates, la moitié de la pâte d'ail (ou une gousse d'ail pressée), la moitié de la pâte de gingembre (ou la moitié du gingembre râpé), 2 c à café de garam massala, le jus d'un demi citron. Réserver au frais pendant deux à trois heures.

Dans une poêle antiadhésive, faire revenir l'oignon émincé, le reste de pâte d'ail et de gingembre, laisser cuire 10 min environ en remuant pour ne pas que cela accroche.

Ajouter le cumin, la coriandre, le paprika et le reste de garam massala et bien enrober. Verser un petit verre d'eau afin que les épices se mélangent bien et laisser évaporer.
Ajouter à cette pâte épicée le coulis de tomates, les noix de cajou, deux cuillères à café de sel, un grand verre d'eau. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 20 min.

Pendant ce temps, chauffer 2 c à soupe d'huile végétale dans une poêle et saisir le poulet sur toutes les faces. Réserver.
Passer la sauce au mixeur de façon à obtenir une sauce onctueuse et la remettre dans la poêle avec le beurre coupé en morceaux et le poulet. Mettre à feu doux pendant 10 minutes.
Enfin ajouter la crème et servir aussitôt avec du riz et de la coriandre fraîche.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire