dimanche 6 novembre 2016

Turin #1 Les gianduiotti



J'ai eu la chance, comme je vous l'annonçais dans un précédent billet, de passer le week-end d'Halloween et de la Toussaint en Italie et notamment à Turin. 
C'est une ville que je visitais pour la deuxième fois et ce avec plaisir car elle regorge de trésors, contrairement à ce qu'on pourrait penser. Il est vrai qu'elle est moins célèbre que Rome, Florence et Naples mais elle vaut néanmoins largement le détour, de par son architecture, ses musées (leur incroyable musée de l'Egypte, du Cinéma, de l'Automobile etc.), ses parcs (fait rare dans les villes italiennes !) et bien sûr ses spécialités culinaires !

Je vous ai donc concocté un petit tour d'horizon des spécialités turinoises et piémontaises, et je commence par une des plus célèbres : les gianduiotti !

Les gianduiotti sont de petites friandises délicieusement fondantes à base de gianduja, une pâte de chocolat et de noisettes finement broyées. Il faut compter environ 30% de noisettes pour le reste de chocolat, et on ajoute à l'ensemble une matière grasse comme du beurre (de cacao ou non) ou de la crème. C'est cela qui donne à ce bonbon son onctuosité légendaire.
Pour ceux qui n'ont jamais goûté, on est assez proche du praliné, mais sans ce côté justement très onctueux, le praliné contenant moins de matière grasse.

Pour la petite histoire, le nom de "gianduja" viendrait à l'origine d'un personnage de marionnettes typiquement piémontais remportant beaucoup de succès même en-dehors de la région. Petit à petit, les gens en seraient venus à désigner l'autre célébrité piémontaise qu'est ce chocolat en utilisant ce même nom qui leur faisait penser à la région.
C'est dire si dès le début ce bonbon a eu du succès !

Il est à noter également que le gianduja est aujourd'hui beaucoup utilisé à Turin comme parfum de glace : si vous avez l'occasion, profitez-en, c'est à tomber !

Les gianduiotti de Baratti&Milano, une institution turinoise

Aucun commentaire:

Publier un commentaire